Accueil Promenades Galeries photos Vos commentaires Contact


Accueil >

Georges et Maggy en passe de jouer les ‘’ gangsters ‘’ !!!!!!


Dans cet été 1955, Georges fait ‘’ le chauffeur ‘’ au volant de la Citroën 11 Légère.

Ici, elle est stationnée dans l’allée qui mène au garage. Pour quelles raisons, cette voiture

(hors de portée de nos moyens) se trouve-t-elle en ‘’ attente ‘’ à cet endroit ?

Un peu plus haut dans la rue des Fonds, le fils de la famille Paternostre (Jules et Espérance) s’était vu ‘’ embobiné ‘’ par un démarcheur de haut vol qui, par des paroles mielleuses, lui avait fait entrevoir qu’avec le matériel qu’il lui vendrait (très cher et très vilain) il pourrait devenir un grand réalisateur de cinéma ! La gloire, la notoriété, le développement de tous ses talents encore si bien cachés !

Après l’achat, vite et bien, il fallait monter un scénario ! Le gangstérisme était à la mode du jour !

Le scénario mis en place, il devint urgent de trouver les deux acteurs principaux ! Georges et Maggy (Wiame) deux prénoms faisant bien dans le ‘’ milieu’’ des malfrats ! Un peu des films avec Eddie Constantine dans le rôle de Lemmy Caution !

Tous ces coûteux appareils furent installés à l’extérieur de la pension de famille ‘’ Paternostre ‘’.

La scène principale couvrait un instant ! La 11légère dévalait la rue ; s’arrêtait brusquement devant les caméras ! Georges en sortait révolver au poing, en force, et tirait ‘’ dans le tas ‘’ ! Il était bien habillé ;

costume de flanelle gris foncé à larges rayures plus claires, cravate de gigolo, chapeau mou, etc….

Un vrai dur des durs ! Même un tueur de sang-froid ; sans pitié pour l’adversaire malheureux !

Sa ‘’ poule ‘’ Maggy ‘’ sortait de la voiture dans un geste très accrocheur (les portières s’ouvrant vers

l’arrière). Habillée CHIC ! robe fourreau, bas nylon avec ligne sur le mollet, chaussures à hyper

hauts talons, foulard de soie faux ‘’ Hermès ‘’, chapeau à voilette, sac de la première élégance !

Après quelques ‘’ gesticulations de mise ‘’, ils ‘’ réembarquaient ‘’ précipitamment, et s’éloignaient à

toutes vitesses ! Disparus vers Tailfer - de fait, arrêtés 50 mètres plus loin, hors champ des caméras !

Le soir, une autre scène importante jouée au resto de la pension de famille ! Un repas gastronomique

préparé par Espérance Paternostre ! Un repas de choix ; mets inconnus des époux Georges et Maggy.

Le lendemain matin, voiture et tous les beaux habillements étaient rendus aux loueurs……..

Ainsi finissait cet épisode ‘’ luxes et frimes ‘’ resté si présent dans les mémoires des ‘’ du quartier ‘’ !

Ce sera le seul ‘’ film ‘’ réalisé par ce ‘’ aurait voulu être fort connu comme réalisateur ‘’.



Daniel Wiame



 
© 2005-www.nostalgie-lustinoise.be
Tous droits réservés