Les Lustinois en visitent chez leurs jumeaux de Saint-Léger.

Page d'accueil            Share          Fermer cette fenêtre 

 

Du 22 au 25 Août 2013, ultime rencontre en terre léodégrienne avant les festivités à Lustin du cinquantième anniversaire, les jumeaux se sont retrouvés.
 
Par vagues successives, à vélo, comme ce groupe de courageux sportifs lustinois qui avaient décidé de rallier ainsi St Léger, en car ou en voiture, ils étaient plus de cent cinquante à se rassembler pour un bref tour du village, se concentrer dans le parc municipal.


Daniel Leriche(le maire) et Dominique Lafitte(le président local du Jumelage) et leurs équipes ont eu tôt fait de procéder aux indispensables formalités d'accueil pour leurs invités belges.

C'est toujours un moment rare de convivialité et d'émotion que ces premières retrouvailles autour d'un canon et d'une gougère ,c'est aussi la nostalgie de rechercher à côté des visages présents ceux qui étaient là avant mais c'est surtout avec la joie de reconnaitre des anciens et connus et de faire connaissance avec les nouveaux.

Le vrai programme débutait samedi dès 9h30 avec la visite par petits groupes du prestigieux château de Couches et la dégustation de vins locaux éclairée d'un bref mais intéressant exposé sur les vins du terroir.

Ensuite, sur les chapeaux de roues, déjeuner en famille puis concert à l'église à 16 h 30 avec Bernard Soustrot (trompettiste) et Carine Clément (à l'orgue). Avec brio, ils ont interprété des oeuvres essentiellement baroques harmonieusement transposées pour leur instrument.

Le soir, le repas en commun dans la salle polyvalente avec orchestre et animations dansées a permis de rassembler les jumeaux et leurs amis autour de joyeuses tablées.

Le dimanche , comme d'habitude, messe solennelle à 10h 30 célébrée par le desservant habituel, rehaussée par la présence active des solistes Soustrot et Clément et animée avec ferveur par la chorale locale.

À 11 h 30, dépôt de gerbes sur le monument aux morts, suivi des cérémonies officielles au parc municipal.


Tour à tour, les maires et bourgmestres et les présidents de Jumelage et le père fondateur, le Docteur Chavagne, ont pris la parole pour donner sens et contexte à notre rassemblement, en se félicitant de sa pérennité et de son succès et lui souhaitant longue. En guise de cadeau notre président Raymond Delmotte a offert ,une sculpture métallique oeuvre de Serge Collard d'Yvoir, esquissant nos géants Margot et Chilou.



Une fois de plus, il ne fallait pas trainer pour être présents à 15 h 30 pour le départ du défilé, rue des Joncs-Salés. Nous avions emmené nos géants (les vrais) et leur chariote. Une troupe nombreuse d'hommes en sarrau et femmes en habit et coiffe bourguignonne, était réunie pour les escorter et distribuer force petits pèkès aromatisés aux spectateurs qui n'ont pas boudé leur plaisir. À 17h30 autour de la salle, sur des tréteaux extérieurs, concours international de play-back, où tous ont donné le meilleur d'eux-même pour pousser encore l'ambiance vers un point d'orgue.

C'est le DJ Lustinois, Jérôme Lowart qui a animé la soirée-repas du dimanche.

Le lundi,ceux qui restaient encore n'étaient pas loin d'avoir la larme à l'oeil en se disant au revoir, merci et à bientôt chez nous!

Merci à celles et ceux qui ont apporté leur concours à ce jumelage qui a été une réussite.


Retrouver les vidéos de france3 sur ces journées.


Texte: Guillaume Godard
Photos: Denise Ravelle-Chapuis

Page d'accueil         Share           Fermer cette fenêtre 

 


©2013-www.nostalgie-lustinoise.be